Thomas Chabot joue au Golf de Beauce pour le hockey mineur.

Chantal D'Arcy Corporatif, Général 0 Comments

Tournoi de Sainte-Marie au Golf de Beauce.

Thomas Chabot participe à un tournoi de golf dont l’un des objectifs est de souligner sa meilleure saison en carrière.

©Photo TC Media – Mizaël Bilodeau

Mizaël Bilodeau mizael.bilodeau@tc.tc
Publié le 14 août 2017, dans le BeauceMédia
 
SPORT. Le tournoi Thomas Chabot a amassé 3500$ pour le hockey mineur, le jeudi 10 août.

Pour un premier rendez-vous sportif en l’honneur du joueur de Sainte-Marie, à la carrière plus qu’impeccable, la température et les golfeurs étaient au rendez-vous. C’est 136 joueurs qui ont pris le vert d’assaut lors du départ de 11h30.

 
Les vedettes de la journée étaient sans conteste les quatre joueurs des Sea dogs de Saint-Jean. Simon Bourque, Mathieu Joseph et Bokondji Imama ont accompagné Thomas Chabot dans son patelin.
Le tournoi est le fruit d’un partenariat entre le Golf de Beauce et l’Association de hockey mineur de Sainte-Marie, les Rapides de Beauce-Nord, qui recevra la moitié de l’argent amassé.
 
«Le tournoi avait pour objectif de souligner la meilleure saison d’un joueur prometteur former et conçu chez nous», a blagué Alain Matté, président du Golf de Beauce, en se tournant vers les parents de Thomas Chabot. «J’espère que tout le monde sera derrière Thomas lorsque ça va bien et quand ça va mal aussi», a ajouté Alain Matté.
 
Thomas Chabot a passé l’été en Beauce avec sa famille depuis la finale de la Coupe Memorial.
 
«Je joue au golf depuis que je suis jeune, mais je me suis vraiment mis au sport dans les trois, quatre dernières années. Il y a plusieurs de mes amis qui jouent», explique Thomas Chabot, à la fin du repas du tournoi. «C’est quelque chose avoir un tournoi à mon nom, mais en plus j’aide pour une bonne cause», raconte le joueur étoile.
 
 Thomas Chabot a passé la majorité de son temps à s’entraîner en salle pour le début de la prochaine saison 2017-2018. Il se retrouvera dès cet automne soit dans la ligue américaine avec les Sénateurs de Belleville, club-école des Sénateurs d’Ottawa, ou soit il intégrera immédiatement la Ligue nationale de hockey (LNH) avec eux. «Il y a des chances, mais au pire je bataillerai dans la Ligue américaine pour me faire une place», est-il confiant.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *